UNSA IESSA impression UNSA IESSA

L’énergie : le coeur de la sécurité aérienne

La production, la fiabilisation et la distribution de l’énergie électrique secourue sont toujours un point très sensible dans chaque centre opérationnel de la DSNA.
A ce jour, il n’y a pas d’organisation type pour la prise en charge de ces tâches.
L’histoire de chaque site a conduit à des structures très différentes.
Un GT protocolaire travaille sur ce sujet en ce moment.

Le mardi 9 octobre en fin d’après-midi, un très grave incident s’est produit à Roissy : A l’occasion d’une intervention de dépannage sur un onduleur à la charge d’ADP, un des deux réseaux de distribution ondulé a été coupé pendant 9 minutes. Cela a provoqué la coupure de la moitié des écrans et la perte des informations de visualisation radar sur toutes les positions IFR et dans les tours Nord et Sud.
Grâce à la réactivité des équipes techniques de la DSNA et des contrôleurs, les conséquences pour la Circulation Aérienne ont été limitées à des retards liés à l’arrêt des décollages et atterrissages et une remise de gaz.

On voit bien à travers cet exemple le caractère vital et critique de la distribution électrique, onduleurs compris. L’impact d’un quelconque dysfonctionnement est immédiat sur la sécurité aérienne et sur la capacité de l’ensemble du système.

Pour l’UNSA-IESSA, une approche professionnelle de ce dossier doit conduire la DSNA à maitriser entièrement la distribution de l’énergie électrique sans coupure, onduleurs compris, sur l’ensemble des sites opérationnels.

Cette maitrise, pour être totale, doit être réalisée par des personnels DGAC.
La sous-traitance a ses limites. Nos processus de certification impliquent une homologation de nos fournisseurs de service dans ce domaine en particulier, à condition que les intervenants soient clairement identifiés et que les procédures que nous établissons soient connues de tous. Les économies à court terme se paient très cher à long terme.

Sur tous les sites, à commencer par les plus importants, la DSNA doit investir rapidement pour la sécurité en reprenant à sa charge la distribution électrique à partir des onduleurs et en supervisant ces systèmes dans les mêmes conditions que les autres systèmes opérationnels.
La distribution de l’électricité domestique dans les locaux opérationnels doit être traitée selon le même principe.

L’UNSA IESSA souhaite que le GT protocolaire soit relancé sur de nouvelles bases, enrichi par cet incident. Ce GT doit également réfléchir aux domaines de la climatisation et des réseaux de communications actuellement soustraités et pourtant vitaux pour nos services.


logo DOCUMENT 952
L’énergie
Le coeur de la sécurité aérienne
(PDF, 84.4 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org