UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Encadrement SNA - GT du 24 Novembre 2008

Pour l’UNSA-IESSA : Yves Mattei, Guy Lavorel.

Ce GT, lancé à l’initiative de la DO, est présidé par Eric Bruneau, adjoint DO aux approches. Ses conclusions devraient être validées au CTP DSNA du 11 décembre.

L’objectif du GT est de définir des structures-type d’encadrement pour les 8 SNA de province vers lesquelles on évoluera progressivement. Ce travail se fera à effectif global constant.

On déshabille Pierre pour habiller Paul ?

Les idées directrices initiales étaient : centralisation au siège et suppression pure et simple des chefs de division des 3 organismes : Bâle, Montpellier et Clermont-Ferrand. L’état actuel du GT prévoit la suppression des divisions (CA et Tech) et sub QST-DO-I de Clermont-Ferrand pour passer en M4. Rennes perdrait ses subdivisions à terme pour devenir M4.

Type Effectif IESSA Structure Sites
M1 Jusqu’à 4 Rattacjé au ST du SNA sans encadrement local Vatry, Poitiers, perpignan, St Yan, Biarritz, Limoges
M2 5 à 8 Chef M2 Pyrénées, Deauville, Bastia, Toussus, MNL, Beauvais
M3 9 à 12 Chef M3 Brest, Chateauroux
M4 13 et au-delà Chef M4 + adjoint DO/QST MIF, Ajaccio, Dijoin, Rennes, Clermont
autre Bâle, Montpellier Chef technique + subdivisions Bâle, Montpellier

Le Service Technique du siège du SNA devient le Service Technique du SNA.

Toutes les entités techniques lui sont rattachées. Actuellement les Divisions Techniques des organismes dépendent des chefs d’organismes rattachés au chef du SNA.

Elles perdent donc de l’autonomie alors que les IESSA concernés n’avaient rien demandé.

Le groupe M4 gagne un adjoint. Le type correspondrait au taux EVS du chef. M2 à M4 -> 11 à 13.

Pour l’UNSA-IESSA, le groupe M4 aurait davantage besoin d’une structure d’encadrement plus importante (subdivisions) que d’un d’adjoint. La MIF n’est pas traitée comme la CA de Melun. La formation-instruction associée généralement avec la QST-DO n’est pas identifiée.

Ceci est le reflet d’une méconnaissance du fonctionnement de ces sites et des besoins nouveaux apparus avec les ESARR et la certification ISO. La perte d’autonomie doit se transformer en un partenariat et un partage accrus avec le siège. Cela signifie une visibilité sur les budgets délégués au SNA ainsi qu’une action sur les subdivisions installations des sièges de SNA.

L’UNSA-IESSA refuse toute diminution de l’effectif des services concernés. L’UNSA-IESSA est pour le partage et la responsabilité.

Proposition UNSA-IESSA : Prendre en compte, en plus de l’effectif technique, l’activité du site. Ces terrains ont souvent en gestion le même type de matériel avec salle IFR, installé par la DTI, que les terrains du groupe B. Ils assurent aussi des tâches de MO sans effectif dédié reconnu. (Clermont-Fd, MIF). Une structure d’encadrement adéquate est nécessaire pour aider à la réalisation des projets.

Création de l’appellation « Echelon du Service Technique ».

En BLEU : siège et encadrement actuel du ST. En VERT : encadrement terrain limite groupe C/D + responsabilité SIV + activité MR En JAUNE : Maintenances

2 cas :

1) Le SNA comprend un terrain limite groupe C/D + responsabilité SIV + activité MR :

Cette entité s’appelle EST (Echelon Service Technique) Géré par un chef EST ou Adjoint Chef ST délocalisé. Possibilité de structure en Subdivisions ou assistants. Bâle , Montpellier, Rennes (futur), Clermont-Fd, MIF, Nantes (actuel), Ajaccio (insularité). Les maintenances sont gérées par le chef ST ou le chef « EST » délocalisé suivant le souhait du SNA. Ex : Perpignan - Montpellier ; Bastia - Ajaccio

2) Le SNA n’a pas de terrain limite C/D + responsabilité SIV, MR (en vert dans l’organigramme).

Les maintenances sont gérées par le chef « EST » ou adjoint Chef ST localisé au siège du SNA. Dijon, Châteauroux, Brest, Toussus, MNL, Beauvais, Deauville, Pau-Tarbes , Biarritz, Limoges, Poitiers, Vatry, St-Yan.

Les fiches de postes devront adapter les tâches du chef EST (adjoint ou partage de tâche).

La proposition de l’UNSA-IESSA de créer un Echelon du Service Technique correspond aux besoins réels des services.

L’UNSA-IESSA a demandé que ce GT fasse des propositions pour la reconnaissance des IESSA qui travaillent dans les subdivisions Installations. A ce jour, il n’y a rien de concret.

Pour l’UNSA-IESSA, ce GT n’aboutira pas s’il n’y a pas de solution acceptable sur ce sujet. Nous avons fait plusieurs propositions, l’administration doit maintenant avancer.

La DO doit traiter sérieusement le manque de reconnaissance et d’attractivité des subdivisions Installations des SNA.


logo DOCUMENT 1172
Encadrement SNA
GT du 24/11/2008
(PDF, 99.9 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org