UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Encadrement SNA - 2ème réunion GT du 05/12/2008

Etaient présents pour l’UNSA-IESSA : Emmanuel Poivret, Yves Mattei.

L’administration nous a proposé une version légèrement modifiée de l’encadrement de la partie CA.
Le rôle du chef exploitation en tant que chef d’organisme ne fait pas consensus.

Côté technique, nous avions proposé un projet d’organisation de l’encadrement ambitieux et professionnel, responsable et tourné vers l’avenir :
-  Partage du pouvoir avec le siège et reconnaissance de l’encadrement des MR.

Le projet concernant la technique initialement présenté par l’administration a été maintenu. Bien qu’il conserve la présence d’un responsable technique dans chaque site et la structure d’encadrement de Bâle et de Montpellier, il présente à nos yeux plusieurs inconvénients s’il reste en l’état :
-  Clermont-Fd est rétrogradé au rang de MR et perd sa subdivision QST-DO-I ;
-  la MIF ne peut pas voir sa structure d’encadrement évoluer ;
-  la présence d’un adjoint associé au chef de MR (type M4) ne correspond pas au fonctionnement des sites concernés ;
-  le nombre d’encadrants reconnus comme tel est en baisse dans la plupart des centres. Même si l’administration s’en défend, une baisse des effectifs dans certains sites reclassés en MR type M4 est à craindre à terme dans ce cadre. Ex : Dijon évoluerait de 3 à 2 ; la MIF de 3 à 2 ; Clermont-Ferrand de 4 à 2, etc...

Nous n’avons pas aujourd’hui de garantie formelle du maintien des effectifs.

L’administration devra impérativement clarifier le point des effectifs. L’UNSA-IESSA n’acceptera pas une baisse déguisée.

-  des postes deviennent moins valorisés, des démotivations sont à craindre de la part des personnels sur certains sites ;
-  la fonction QST-DO est associée au rôle d’adjoint ce qui n’est pas logique en pratique (fonction de QST-DO transverse contradictoire avec la fonction supérieur hiérarchique) ;
-  la fonction Instruction-Formation disparaît pour les MR (Pour être centralisée au siège ?) ;
-  Aucune confirmation de mesures favorisant l’attractivité des subdivisions installation des sièges alors même que leur charge de travail va augmenter ;
-  La structure type de SNA proposée ne gommera pas, à elle seule, les effets négatifs de la concentration des compétences et du pouvoir dans les sièges de SNA, au contraire ! Aucune mesure ne permet le partage de ces prérogatives au sein des SNA.

L’UNSA-IESSA propose des solutions. L’administration n’en a retenu aucune. Ce projet n’est pas acceptable en l’état


logo DOCUMENT 1174
Encadrement SNA - 2ème réunion GT du 05/12/2008
09/12/2008
(PDF, 92.5 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org