UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Une gestion désastreuse des ressources humaines à la DTI

L’administration dévalorise les IESSA à la DTI :

La direction de la DTI, en n’ouvrant aucun poste aux seuls IESSA, fait passer le message qu’ils n’ont plus leur place dans ce service et peuvent tous être remplacés par d’autres personnels : Aucune considération de notre métier et aucune reconnaissance de l’expertise opérationnelle dans les projets


Pour la campagne de CAP d’automne, l’administration persiste à ouvrir en recouvrement tous les postes d’IESSA à la DTI, quels que soient leurs profils.

La direction de la DTI ne cherche pas à attirer l’expérience opérationnelle quand le projet le nécessite, comme en témoigne le nombre grandissant de projets techniques à la dérive. Mais en plus, elle ne veut plus en reconnaître le besoin là où il est pourtant le plus évident.

Visiblement, l’administration privilégie l’occupation de poste à l’expertise, méprisant au passage toute la formation et la plusvalue des IESSA dans les domaines techniques opérationnels. Par ces méthodes, la DTI dévalorise complètement les fonctions occupées par les IESSA et va continuer à perdre une expertise capitale pour le fonctionnement des systèmes opérationnels.


Depuis toujours, L’UNSA-IESSA veut une DTI forte. Chaque corps, dans sa différence et dans son professionnalisme, doit concourir au bon fonctionnement de la DTI et à son rayonnement. Ne laissons pas disparaître la compétence à cause d’une politique inefficace et dangereuse de gestion comptable des effectifs.


L’UNSA-IESSA refuse cette politique comptable. L’administration, en dévalorisant les agents et en banalisant les métiers met en place la RGPP, et continue la saignée de la DTI. L’UNSA-IESSA s’opposera à cette politique de casse délibérée de la DTI. La DSNA a besoin d’une DTI forte.


logo DOCUMENT 1304
Gestion des Ressources Humaines à la DTI
20/10/2009
(PDF, 870 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org