UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Alerte sociale décembre 2009

L’UNSA-IESSA dépose une alerte sociale nationale et appelle les IESSA à entrer en résistance face à une administration qui méprise chaque jour ses personnels.

La RGPP met déjà à mal les services techniques.

Le dernier Comité de Suivi du Protocole a mis en évidence le non respect des engagements concernant les effectifs IESSA. L’administration n’a pas daigné répondre à nos demandes d’explications. Pire encore, la DGAC a proposé au parlement une baisse de 55 IESSA pour l’année 2010.

Ce sont les premiers effets de la RGPP, politique inique, conçue pour casser les services publics.

Nous nous y opposerons par tous les moyens. L’avenir du service public et de nos métiers est en jeu.

Le spectre de l’Etablissement Public.

L’administration, relais zélé du parlement, du gouvernement et du 1er

ministre souhaite toujours le passage de la DGAC en établissement public. Elle nous sert un langage double : d’un coté c’est pour garder la DGAC unie et de l’autre c’est pour préparer MOSAIC en commencant par filialiser la DSNA au sein d’un Etablisement Public DGAC.

L’UNSA-IESSA a su quitter MOSAIC et éviter ainsi de se faire intrumentaliser par le gouvernement.

Nous saurons aussi nous battre pour garder la DGAC et les IESSA dans la fonction publique d’Etat.

Le corps unique d’encadrement : fossoyeur du corps IESSA

Lors du GT Statutaire, l’administration a proposé de substituer au projet de fusion IESSA-IEEAC un nouveau corps d’encadrement, avec des effets pires encore :
-  fin de l’unicité du corps des IESSA.
-  remise en cause, à terme, de la catégorie A
-  mise en extinction programmée du corps des IESSA. Nous rejetons fermement cette proposition et exigeons le renforcement et la consolidation du corps atypique des IESSA.

Un protocole « anti-social ».

Le DGAC nous présente un protocole de contraintes sans aucune mesure sociale. Si certains sont visiblement prêts à l’accepter, l’UNSA-IESSA. s’y opposera.

Devant la surdité de l’administration, l’heure est venue pour les personnels de se faire entendre.


Alerte sociale

L’UNSA-IESSA dépose une alerte sociale à la DGAC. Nous demandons à la DGAC de s’engager de façon claire et précise sur trois grands axes :
-  Protéger et renforcer la DGAC et toutes ses composantes dans le statut actuel d’administration d’état en refusant l’EP et son étude.
-  Protéger et renforcer le statut et le métier des IESSA en évitant toute fusion ou scission et en mettant en place une véritable politique de recrutement.
-  Protéger et renforcer nos conditions de travail en exigeant un véritable protocole social.


Comment agir ?

Les sections locales UNSA- IESSA ont déjà par le passé employé avec succès des méthodes tout à fait légales qui permettent de paralyser les services techniques sans faire appel systémati- quement à la grève.

Ces actions se dérouleront avec le soutien du Bureau National. N’hésitez pas à vous rapprocher de nos représentants.


logo DOCUMENT 1323
Alerte sociale - décembre 2009
Vient le moment de l’action.
(PDF, 119.9 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org