UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Bilan de la grève du 22 au 26 Février : Et maintenant ?

Bilan de la grève du 22 au 26 février 2010 :

Comme en Janvier, les IESSA se sont très fortement mobilisés contre la décision brutale du gouvernement d’imposer un FABEC fusionnel. Les IESSA qui représentent 12% des personnels de la DGAC sont ceux qui se sont le plus mobilisés en fournissant 30 à 39% des grévistes lors de ces 4 jours :

Date Grévistes DGAC Grévistes IESSA Soit
Mardi 783 302 39%
Mercredi 776 306 39%
Jeudi 1434 470 33%
Vendredi 833 252 30%

Les Services Techniques ont régulièrement affiché plus de 80% de grévistes. Même les astreintes mises en place massivement n’ont pas dissuadé les IESSA de se mobiliser. C’est donc LE corps qui a contribué à faire évoluer, même timidement, la position du gouvernement.


-  Une mission a été confiée à M. Gilles SAVARY (ancien vice-président de la commission transports au parlement européen) pour « déterminer les grandes orientations et les garanties nécessaires qui devront figurer dans le traité du FABEC de fin 2010 ». Nous attendons de connaître sa lettre de mission. Nous souhaitons également le rencontrer afin de juger si les conditions nécessaires pour un réel dialogue sont présentes.

Nous participerons à cette mission seulement s’il y a une réelle possibilité d’étudier le FABEC coopératif, avec maintien de nos statuts actuels dans la Fonction Publique d’Etat : l’UNSA-IESSA ne coopérera pas à la construction d’un FABEC fusionnel.
-  Pour le protocole, là aussi nous attendons que les conditions nécessaires à la reprise du dialogue soient remplies. Les IESSA ont de fortes attentes qui doivent recevoir une réponse :

Pas de chèque en blanc.
L’UNSA-IESSA veut du concret.


logo DOCUMENT 1406
Et maintenant ?
Bilan de la grève du 22 au 26 février 2010
(PDF, 99.5 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org