UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Communiqué de la Commission Exécutive

La commission exécutive remercie les IESSA pour leur très forte mobilisation tout au long des quatre jours de grève du 23 au 26 février 2010.

Cela démontre leur attachement tant à la DGAC qu’au statut IESSA dans la Fonction Publique d’Etat.

La commission exécutive note une ouverture timide du gouvernement par la nomination d’un médiateur, Gilles Savary, sur la question du futur modèle de FABEC.

Elle mandate le Bureau National pour :
-   défendre un FABEC coopératif ;
-   s’opposer à toute tentative de séparation de services ou d’activités, le FABEC ne devant pas être un prétexte pour réaliser un plan social ;
-   veiller à ce que le FABEC intègre l’ensemble ATM/CNS ;
-   promouvoir le rôle de l’ENAC et de la DTI au cœur du FABEC ;
-  veiller à ce que le FABEC prenne en compte la spécificité française de l’Outre-mer.

En ce qui concerne le protocole, la commission exécutive regrette la passivité coupable de la DGAC sur les attentes des IESSA. Les points incontournables sont :
-   la suppression du corps unique d’encadrement ;
-   le rétablissement du recrutement IESSA 2010 ;
-  une véritable réflexion sur le corps des IESSA, avec pour objectif de l’affirmer et de le renforcer aussi bien professionnellement que socialement. L’ensemble des fonctions occupées par les IESSA doit trouver une reconnaissance naturelle dans notre corps.

La prise en compte de ces éléments est indispensable pour rétablir un dialogue social entre les IESSA et la DGAC.


logo DOCUMENT 1408
Communiqué de la Commission Exécutive
02/03/2010
(PDF, 97.7 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org