UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Nouveau Protocole : Ce n’est pas gagné.

Jeudi 3 juin, l’administration a tenté de réanimer le protocole. Dramatisant les difficultés de la DGAC, minorant l’absence d’enthousiasme de nos partenaires du Fabec, l’administration veut accélérer le calendrier protocolaire. Sinon, sur les services techniques : rien !!!

Situation financière inquiétante. Pour l’administration, il devient urgent d’épurer les comptes, de corriger un budget structurellement déficitaire, et de maîtriser la dette.

Cour des comptes et parlement en embuscade. Ils veulent régler les problèmes d’organisation du temps de travail des contrôleurs, de leur retraite, et de nos primes.

Les partenaires du FABEC pas très enthousiastes. Les états et opérateurs du FABEC ne sont pas vraiment emballés par le projet de FABEC fusionnel.

Vite un protocole. L’administration veut boucler ce protocole pour fin juin. Bizarrement elle feint d’ignorer le rapport final Savary sur la construction du FABEC et la position du gouvernement qui doit suivre début juillet. Du changement dans l’air ?

Un texte protocolaire désespérément vide. Nous avons eu la chance de découvrir une première version rapide à lire (pas plus de 5min) du protocole. Après les lieux communs sur le FABEC, le néant ...

Rien sur les services techniques et les IESSA. Pour ne pas changer, nos chefs d’escadrille n’ont pas daigné descendre au « ras du tarmac » pour au moins évoquer la problématique professionnelle, de carrière et de défense du corps IESSA. Il va donc falloir se charger du travail. Cela va être long.

Un nouveau protocole est essentiel. Il faudra y consacrer le temps nécessaire.


L’ Allemagne ne veut pas fusionner avec la France

La DGAC a présenté aux 6 Etats et aux 7 ANSP du FABEC la position du gouvernement, sans attendre le rapport Savary.

Les réactions seront pudiquement qualifiées de réservées. Certains, comme l’Allemagne étant carrément opposés au scénario fusionnel, avec une position finalement proche du projet ETF.

Politesse et diplomatie obligent, nos partenaires ont quand même accepté d’étudier les modalités de construction d’un FABEC intégré.


Pré-rapport SAVARY : Les iessa ont eu raison de se mobiliser

Le rapport suggère une construction progressive. Il note la mobilisation des personnels, notamment IESSA, et la crédibilté des OS de la DGAC.

Et surtout, il pose comme prérequis incontournable le retour à un dialogue social équilibré et respectueux : Dur programme en perspective pour l’administration.


logo DOCUMENT 1434
Nouveau protocole : Ce n’est pas gagné !
04/06/2010
(PDF, 66.1 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org