UNSA IESSA impression UNSA IESSA

TRM IESSA : une réussite qui ne trouve pas grâce aux yeux de l’administration

A l’heure où la DSNA nous propose de débattre du futur des IESSA dans le cadre des Etats Généraux, notre administration tente par tous les moyens de faire disparaître le TRM IESSA.

Ce projet soutenu par l’UNSA-IESSA et mis en place en 2007 grâce à l’investissement d’IESSA des services techniques et de la DTI-SDER, a connu des débuts difficiles. Cependant au bout d’un an, suite à des orientations judicieuses, à un support et des intervenants de qualité, le TRM IESSA est plébiscité par les personnels qui y voient une approche originale et instructive de notre métier et de son lien à la sécurité.

Après 3 années de fonctionnement, plus de 300 IESSA ont participé à ce séminaire. L’objectif de 900 IESSA, affiché au début du projet est bien loin.

Cependant DO, SDRH et l’encadrement des services techniques freinent des quatre fers et les animateurs TRM motivés et volontaires se retrouvent livrés à eux mêmes.

De toute évidence la plus-value générée par cet outil, qui fait exemple dans toute l’Europe et qui consolidait l’avance de la DSNA dans le domaine des Facteurs Humains, n’intéresse pas notre administration. A l’heure où sont dilapidées des sommes astronomiques dans des choix stratégiques discutables, la DSNA évoque des contraintes budgétaires de l’ordre de quelques milliers d’euros pour priver TOUS les IESSA de cet atout majeur en terme de gestion de la sécurité.

Fidèle à elle même, l’administration ne se donne pas les moyens de ses ambitions. Sa vision comptable de la sécurité est très éloignée de la réalité du terrain où, chaque jour, les IESSA travaillent dans un environnement technique complexe et en constante évolution. Il convient d’apprécier la mesquinerie dont il est fait preuve dans l’arbitrage de ces choix budgétaires. Ne doutons pas que la DGAC aura toujours les moyens pour un buffet de mignardises et quelques saucisses cocktail.

L’UNSA-IESSA exige de la DSNA qu’elle investisse les moyens nécessaires aux projets qui améliorent la sécurité.


Le TRM en quelques chiffres...

-  Nombre d’animateurs : 18
-  Nombre d’IESSA participants depuis 2007 : 300
-  Nombre de sessions depuis 2007 : 28
-  Cout moyen d’une session d’environ 10 participants (2,5 jours) : 3500 €


Les facteurs humains en Europe

L’IFATSEA et l’ETF ont réussi à introduire la nécessité de reconnaître la notion de Facteurs Humains pour les ATSEP auprès d’Eurocontrol et au sein du projet SESAR.

Aujourd’hui les FH constituent le 5ème pilier du SES II.


logo DOCUMENT 1529
L’avenir du TRM IESSA
31/01/2011
(PDF, 102.1 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org