UNSA IESSA impression UNSA IESSA

La sûreté : au service de la sécurité ?

Depuis plus d’une dizaine d’années, les contraintes sûreté ont pris une grande place dans le travail quotidien des IESSA.

L’UNSA-IESSA est déjà intervenu à de nombreuses reprises dans les différentes instances locales et nationales pour chercher des solutions d’assouplissement, en vain.

Les IESSA doivent subir quotidiennement ces fouilles à répétition à chaque accès sur les terrains. Ce sont les personnels de la DGAC les plus exposés à ces lourdes contraintes répétitives.

De plus, les règlements se durcissent au fil du temps sans prévenir.

Cela a commencé par le dépôt des cartes grises des véhicules à la GTA pendant les interventions. Puis un jour on découvre que l’accès à St Etienne n’est plus possible avec les outils alors qu’il l’était quelques jours auparavant. Un autre jour, à Grenoble, on est contraint de s’arrêter devant un nouveau panneau, en Zone Réservée, afin de se faire fouiller avant de sortir du terrain. Le lendemain, le même épisode se reproduit à un autre endroit sur le même terrain.

Il faut « courir après la réglementation » afin de la découvrir, chercher des solutions pour s’adapter et nous permettre d’effectuer notre travail quotidien, en attendant le prochain épisode qui nous guette.

Rappelons que toute infraction à ces règles est passible, après comparution devant la Commission Locale de Sûreté, d’une amende et d’une suspension de badge.

Puisque nous sommes contraints de subir ces lourds règlements de sûreté, l’UNSA-IESSA exige que les IESSA puissent travailler sans être exposés malgré eux à des sanctions. Ils ne doivent pas être les victimes de la course à l’hyper réglementation de la sûreté.

Si nul n’est censé ignorer la loi, encore faut-il la connaître. Aujourd’hui, rien n’est fait pour cela et c’est inacceptable.

Le SNA-CE et la DSAC-CE doivent mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour que les évolutions de la réglementation soient connues avant leur mise en oeuvre. Ce travail n’est pas fait aujourd’hui. L’UNSA-IESSA demande que cela change. La sûreté ne doit pas être là pour chercher à piéger les personnels qui ont en charge la sécurité.

Remettons la sûreté là où elle doit être : au service de la sécurité


logo DOCUMENT 1530
La sûreté : au service de la sécurité ?
Lyon, 02/02/2011
(PDF, 85.2 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org