UNSA IESSA impression UNSA IESSA

CHMI : Opérationnel or not ?

CHMI est en cours de déploiement sur bon nombre de sites. Il doit remplacer PRESAGE, système opérationnel dont les Services Techniques maîtrisent totalement la maintenance. Mais quel est le statut réel de CHMI ?

Après un fonctionnement en parallèle avec PRESAGE, CHMI devient l’outil principal des FMPistes et des Chefs de Tour pour les prévisions de charge et préparation des plannings de sectorisation.

Légitimement, les Services Techniques s’attendent à pouvoir offrir aux contrôleurs un niveau de compétence, de réactivité et de responsabilité au moins équivalent lors de nos interventions sur le CHMI que sur l’ensemble du parc opérationnel.

Or, avec le CHMI, les Services Techniques ne disposent d’aucun moyen pour superviser les terminaux, ni même les équipements réseaux locaux. Tout défaut rencontré par l’utilisateur est signalé au CSO HelpDesk qui lui demande d’en aviser la supervision technique des centres de contrôle. Celle-ci, sans possibilité de diagnostic, se contente du changement de terminal (UC, écran, clavier ou souris).

Mais qu’en est-il de son statut ?

Pour les contrôleurs, c’est un équipement opérationnel (avec un très fort impact sur la gestion du trafic) ; pour les IESSA, on nous l’impose au pied levé.

À Eurocontrol, seuls les serveurs ont le statut opérationnel. Sur les équipements réseaux, le délai d’intervention est de 2 heures, pour les terminaux ou applications on passe à 2 jours.

Comment peut-on donner un statut opérationnel avec de tels délais d’interventions ?

Ne parlons pas des études de sécurité : jamais vues ! Quant aux MISO : c’est variable selon les services !

Et pour bien faire, les protocoles d’accord, les procédures d’installations, les documentations sont uniquement dans la langue de Shakespeare malgré les demandes des ST.

L’administration oublie facilement la loi « Toubon ».

Les IESSA ne doivent pas essuyer les plâtres d’une gestion approximative de ce système.

L ’UNSA-IESSA demande de définir le cadre dans lequel les IESSA doivent intervenir sur CHMI.

L’UNSA-IESSA revendique un réel statut opérationnel pour les terminaux CHMI à la DSNA et une vraie politique pour cet outil clef de la fluidité du trafic !


logo DOCUMENT 1560
CHMI : opérationnel or not ?
07/04/2011
(PDF, 105.6 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org