UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Etats Généraux : Outre-mer, oui. Consulting, non.

Oui à l’outre-mer.

Les IESSA d’outre-mer n’ont pas pu participer aux différents GT des EG IESSA : La DSNA trouverait cela trop couteux !

Pourtant, leurs expériences nous auraient permis d’aborder :
-  La continuité territoriale : service public rendu aux usagers des territoires isolés dans le but de maintenir et renforcer les liens avec la métropole La mise en oeuvre de ce principe nécessite la prise en compte de particularités en termes de ressources humaines, de disponibilité opérationnelle, etc...

-  Les spécificités du métier hors métropole qui demandent, encore plus qu’ailleurs, de savoir tout faire avec une très grande capacité d’adaptation et d’autonomie.
-  Les pressions politiques économiques et sociales des usagers pour lesquels l’aéroport est le seul lien avec la métropole.

Non à une société de consulting à 400 000 €.

Dans des périodes où les budgets de fonctionnement sont rationnés, la DSNA engage près de 400000 € pour payer une société de consulting censée aider l’administration à organiser les états généraux IESSA et réaliser un site internet.

Premier bilan, premiers questionnements, premiers doutes :

L’arrivée des consultants dans les GT qui se déroulaient plutôt sereinement, ne semble rien apporter mais plutôt provoquer confusions et tensions. Cette société a pour mission aussi d’apporter une vision extérieure, comme si les participants des groupes étaient incapables de réfléchir ensemble, d’analyser les problèmes et trouver des solutions. Par contre, si le but des EG est de faire accepter une RGPP irréaliste, nous comprenons le besoin, pour l’administration, de rechercher de l’aide extérieure.

En faisant appel à cette aide extérieure, l’administration nous laisse imaginer que le but des EG n’est pas simple à avouer, et par conséquent à atteindre. Cela nous rappelle que la RGPP et les réorganisations planent au-dessus de nos têtes... Ces Etats Généraux sont pourtant l’occasion pour le DSNA de promouvoir une approche nouvelle. Mais un retour aux anciennes méthodes (Interview de personnel, présence de société privée ...) risque fortement de bâcler le travail déjà bien commencé.

Notre choix est fait : Oui à la participation de l’outre-mer, non à une société extérieure pour nous dire comment accepter la RGPP !


Le planning des EG :

Mai juin 2011 : 1ère étape :

-  Présentation dans les services des EG et de la démarche.
-  Présentations des travaux des différents GT. Vérification que tous les aspects de notre métier sont abordés.
-  Réponse individuelle à un questionnaire en ligne.
-  Chaque service devra faire remonter une note de synthèse.
-  Présence des participants aux GT lors des présentations.

Après l’été : 2ième étape :

Réalisation d’un questionnaire plus approfondi et débat dans les services.


logo DOCUMENT 1562
Etats Généraux Outre-mer
14/04/2011
(PDF, 102.6 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org