UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Etats Généraux : Un accord social indispensable

Le 2 mai, le DSNA a présenté aux organisations syndicales le bilan des premiers travaux des états généraux. En préambule, il évoque la grève du CESNAC : pour lui, la conclusion des états généraux doit servir aussi à éviter qu’un tel conflit ne se reproduise. L’UNSA-IESSA partage ce point de vue, même si nous estimons qu’il est également possible d’y travailler dès maintenant. La négociation est toujours préférable à l’affrontement.
L’UNSA-IESSA milite pour une négociation entre le gouvernement et les IESSA : cette négociation ne doit plus tarder.
Les enjeux sont bien là : installer de nouveaux systèmes critiques, assumer de plus en plus de missions, assurer le recrutement, dégeler les salaires, réfléchir à une pension de retraite revalorisée. Les sujets ne manquent pas.
Le DSNA souhaite que ces états généraux servent de base à une négociation entre les IESSA et la DSNA. Banco !

Des systèmes complexes, l’IESSA maillon essentiel.

De plus en plus de missions, des systèmes de plus en plus complexes. Voilà la réalité du terrain. Les 10 prochaines années seront riches en évolutions. En parallèle, les procédures inhérentes au management de la sécurité , certes indispensables, sont de plus en plus chronophages car mal adaptées et mal rédigées. Pour l’UNSA-IESSA, les IESSA vont tenir une place prépondérante dans la navigation aérienne de demain. Encore faut-il que notre administration fasse l’effort de le reconnaitre.

Des salaires gelés.

Ces états généraux font clairement apparaitre que les IESSA sont performants. Ils sont sollicités de plus en plus pour un salaire qui n’évolue plus. Depuis la mise en place des nouvelles cotisations retraites et le gel des primes, l’IESSA travaille plus pour gagner moins. Pour l’UNSA-IESSA, une revalorisation des salaires est indispensable.

Une retraite à 45%.

Aujourd’hui, un IESSA à la retraite ne perçoit que 45% de son dernier salaire, le taux de reversement le plus bas de la fonction publique. Pour l’UNSA-IESSA, ce taux doit être augmenté pour tous les IESSA quelles que soient leurs fonctions.

Pour l’UNSA-IESSA, les EG doivent aboutir à un accord gagnant pour les IESSA. L’engagement des IESSA représentants aux EG doit être soutenu et relayé par leurs collègues. Tous les IESSA doivent participer pour porter leurs revendications. Notre métier, notre statut, nos conditions de travail doivent évoluer dans le bon sens. Face aux enjeux, participons à ces états généraux et évitons que d’autres pensent notre avenir à notre place.


logo DOCUMENT 1569
Etats Généraux : un accord social indispensable
10/05/2011
(PDF, 506.5 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org