UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Lettre ouverte à Monsieur le Directeur Général de l’Aviation Civile

Monsieur le Directeur Général de l’Aviation Civile, Nous, IESSA du CESNAC, avons l’honneur de porter à votre connaissance les faits suivants.

La division Technique du CESNAC est formée de deux subdivisions : Systèmes et Réseaux.

Contrairement à la subdivision Systèmes, la subdivision Réseaux n’a pas été décomposée en entités plus petites : elle est formée d’un seul et unique pôle et, en conséquence, d’agents aux compétences identiques (banalisées) devant chacun se charger de l’ensemble des activités suivantes :

-  du centre de gestion des réseaux « longue distance » de la navigation aérienne qui couvre actuellement 2 réseaux en service opérationnel

-  du centre de gestion du réseau local ORTOLAN et des plates-formes sécurisées qui lui sont associées
-  du centre de gestion du réseau IP dédié MESANGE
-  des outils de gestion, de supervision et de SSI associés
-  des moyens du PSC (Plan de Secours du CESNAC) : RENAR X25 et IP, LAN, et ORTOLAN.

Et ce avec, au minimum, un niveau de compétence équivalent à celui de spécialiste dans tous ces domaines. Un spécialiste ayant un savoir-faire suffisant pour réaliser les tâches suivantes :
-  aide aux utilisateurs, information clients
-  rétablissement de la disponibilité opérationnelle sur les systèmes non supervisés
-  support à la division exploitation pour les tâches quotidiennes (essais)
-  correspondance maintenance constructeur, appel et suivi de l’intervention
-  maintien en condition opérationnelle du PSC

Et si les compétences à acquérir sont spécifiquement définies dans un Plan Local de Formation, à cette heure ce dernier n’existe toujours pas. Aucune formation théorique ou pratique n’a pu être réalisée localement dans le cadre d’un PLF pour les évolutions de compétences nécessaires à l’activité de « maintenance spécialisée » de RENAR/IP.

Cette nouvelle organisation, qui été imposée aux agents, est effective depuis le lundi 23 mai 2011 et aucun transfert de compétences n’a été organisé afin d’assurer la transition et le bon fonctionnement de ce trop grand pôle de ... compétences.

Dans ce contexte déjà compliqué, le chef de la division Technique vient de donner l’ordre à un IESSA de ce tout nouveau pôle Réseaux de se charger pour le CESNAC d’une semaine d’opérations particulièrement critiques concernant le nouveau réseau longue distance de la DSNA :

Cependant :
1. Ce collègue a donc été désigné d’office, sans concertation préalable !
2. Il n’a jamais assisté à aucune des opérations initiales relatives à RENAR/IP !
3. Ni à aucun GT technique consacré à ce nouveau réseau !
4. Il était dédié, ainsi que 3 autres de ses collègues, à s’occuper spécifiquement des aspects liés à X25 (RENAR et SIR) dans l’ex-pôle RENAR, pendant qu’une autre partie de l’effectif a elle été spécialement affectée au suivi du projet RENAR/IP (suivi du projet, GT, élaboration des premiers documents, ...) !
5. Le transfert de compétences ne peut être mis en oeuvre tant que le PLF n’aura pas été fait !
6. Cet IESSA vient d’être prévenu 5 jours avant le début des opérations demandées !
7. Il est actuellement dans le tour de MO !
8. Et il devra commencer ces opérations hautement critiques dès son premier jour de MS !
9. Enfin, c’est cette semaine particulièrement sensible qu’a choisie le responsable au CESNAC du déploiement de RENAR/IP pour partir en vacances !
10. Congés qui ont pourtant été refusés par trois fois à l’IESSA désigné !

Nous, IESSA du CESNAC, vous faisons savoir que nous ne cautionnons pas cet acte d’autorité du chef de la division Technique du CESNAC qui, en plaçant une personne non au fait du projet, fait prendre des risques inconsidérés à toute la DSNA. Nous tenons par cette lettre à vous alerter sur la légèreté et la gravité de tels agissements.

Il est entendu que nous sommes actuellement dans une situation de conflit social, mais nous devrions veiller encore plus dans ces circonstances à ne pas risquer de pénaliser d’avantage la mise en oeuvre de ce projet.

Nous n’hésitons plus à le dire : au CESNAC nous avons atteint le degré zéro du management

Il est difficile d’envisager pire gestion de projet ou du personnel. Au lieu d’aller chercher une concertation minimale, de se mettre autour d’une table et de parler, on préfère tirer au sort les personnes sans avoir pris la précaution de vérifier l’adéquation de leurs compétences avec les tâches à accomplir. Avec ce genre de comportement, il est important pour nous que l’ensemble de la DSNA puisse réaliser que la qualité de ce nouveau réseau et des outils pour le gérer risquent fort d’être à la hauteur de la manière dont ils sont traités par la direction du CESNAC.


logo DOCUMENT 1591
Lettre ouverts à Monsieur le DGAC
La lettre de l’UNSA-IESSA au CESNAC n°7
(PDF, 142.1 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org