UNSA IESSA impression UNSA IESSA

EG IESSA : antichambre d’un protocole

Le séminaire de clôture EG IESSA s’est tenu les 8 et 9 novembre à Toulouse. Il a rassemblé l’état-major de la DSNA, les membres des GT, ainsi que les chefs des centres opérationnels et services techniques. Une centaine de personnes pour évoquer l’avenir de la filière technique : une première ! Au final, nous avons un tableau en demi-teinte. Des éléments encourageants, mais de graves désaccords. Néanmoins, ce premier rendez-vous de la filière technique avait bien le goût et la couleur d’un préambule de la négociation pour un accord entre l’administration et les IESSA.

Des résultats encourageants. La DSNA prend conscience de la filière technique.

Pour la première fois, les forces vives de la filière technique se réunissaient pour débattre de son avenir. Les GT ont restitué leurs travaux. Nous avons noté une forte convergence entre les diverses conclusions confirmées par la consultation des centres. C’est une satisfaction pour l’UNSA-IESSA qui avait porté la démarche EG dans ce but. Nous y retrouvons les thèmes que nous développons depuis de nombreuses années. L’administration ne peut plus désormais ignorer les revendications légitimes des IESSA de toute la DGAC.

La stratégie de la DSNA ou la quadrature du cercle.

Durant ce séminaire, la DSNA a exposé sa stratégie pour la filière technique. En même temps que l’investissement technique progresse de 20 %, les effectifs des services techniques baissent de 7% du fait de la RGPP : incompréhention ! Seule solution avancée par la DSNA pour répondre aux enjeux techniques : diminuer la MO au profit de la MS.

L’UNSA-IESSA dénonce cette politique incohérente. Aucune entité ne peut augmenter ses investissements à ce point sans une augmentation en interne de ses ingénieurs.

Tous les acteurs convaincus de continuer le débat pour 6 mois...

Les EG IESSA vont dorénavant continuer par :
-  La création des GT « Suivi stratégie DSNA », « Évolution des métiers et des carrières », « Organisation de la supervision » (durée des 2 derniers GT : 6 mois) .
-  Un retour d’expérience de la certification et de la SMI (miso, étude de sécurité,..), un comparatif plus poussé avec les autres pays et une étude DTI/DO sur les développements locaux et les outils de supervisions.

... mais avec une mise en garde

L’unique solution qui consite à une énième réorganisation avec une diminution du nombre de superviseurs n’est pas envisageable pour l’UNSA-IESSA. Si l’on reste à cette « V0 » de la stratégie DSNA, c’est à coup sûr un nouveau conflit et un échec pour la DSNA et les IESSA. Tout le monde en a conscience y compris la DNSA. Le moment est venu pour l’UNSA-IESSA de négocier en faisant preuve d’ouverture tout en défendant avec déterminaton les IESSA et les services techniques. Nous avons 6 mois pour trouver une solution et éviter un conflit majeur !


logo DOCUMENT 1675
EG IESSA : antichambre d’un protocole
09/11/2011
(PDF, 272.1 ko)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org