UNSA IESSA impression UNSA IESSA

Voeux 2013

L’UNSA-IESSA souhaite à tous les IESSA ainsi qu’à tous les personnels de la DGAC, une bonne et heureuse année 2013.

2013 : la nécessité d’un véritable accord.

Cette année 2013 est une année charnière. La DGAC a un besoin urgent d’un protocole social. Celui-ci devra avant tout être fort, s’inscrire dans la durée pour tous les personnels de la DSNA et plus particulièrement les IESSA et les ICNA. Cet accord doit offrir un avenir, une véritable stratégie, des moyens humains et matériels aux filières technique et exploitation de la DSNA.

Dans le cas contraire, c’est toute la DGAC qui en pâtira. Car sans une filière technique efficace, sereine et suffi- samment dotée, c’est la fin programmée de la DSNA suivie d’une inéluctable explosion de la DGAC.

Aujourd’hui deux scénarios.

Le premier est un protocole à minima qui peut contenter à la fois le gouvernement pour des raisons de coûts et des syndicats qui ont besoin de signer pour exister. Pour l’UNSA-IESSA, ce scénario est le pire, car la DSNA n’en sortira pas renforcée et restera à la traîne pendant que les autres pays continueront leur développement. À court terme, c’est peut-être tentant financièrement parlant, mais à moyen terme c’est la fin du leadership de la DSNA et l’éclatement de la DGAC qui ne peut vivre sans une DSNA forte.

Le deuxième scénario est un protocole qui reconnaît le rôle des IESSA en augmentant les effectifs et les moyens de la filière technique. Ce scénario est un pari pour l’avenir. Il aura un coût, mais il nous positionnera pour le futur : une filière technique suffisamment armée, reconnue, prête à affronter les défis technologiques de demain. En faisant de même pour la filière exploitation, la DSNA sera renforcée et cela profitera à toute la DGAC.

La balle est dans le camp du gouvernement et de notre administration.


logo DOCUMENT 1816
Voeux 2013
Janvier 2013
(PDF, 1 Mo)


Dans la même rubrique
UNSA IESSA - http://www.iessa.org